Un otage juif

Le 15 décembre 1941, Jaques Grinbaum un jeune garçon juif, est fusillé par les allemands à Drancy ; innocent, il est exécuté comme otage. Il écrit une derrière lettre à ses parents :
3h15 du matin. Bientôt l'exécution. Je suis calme, très calme et j'attends. Une force me soutient, j'espère que vous tiendrez, promettez-le-moi au de la de la mort. On ne meurt qu'une fois.
5h40. Toujours aussi courageux. J'ai fait mon mea culpa. Je n'ai rien à me reprocher. Je vous aime papa, maman, Jaqueline, Yvette. Ne pleurer pas trop. Adieu à vous, à toute la famille, et à tous mes amis auxquels je pense. Courage. Confiance. Adieu. Conservez mes affaires qui sont à la kommandantur et à la croix-rouge. Courage. Bonne chance.

Lettres citées par H Amouroux, la vie des français sous l'occupation.