La Révolution de Juillet

 « Nous avons été pendant trois jours au milieu de la mitraille et des coups de fusil. Car on se battait partout. Le simple promeneur comme moi avait la chance d’attraper une balle ni plus ni moins que les héros improvisés qui marchaient à l’ennemi avec des morceaux de fer emmanchés dans les manches à balai. »

Témoignage écrit du peintre Eugène Delacroix.