[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet]

Les guerriers francs au VIè siècle



 « Les guerriers francs étaient extrêmement adroits au maniement des armes. En dehors de l’épée, du coutelas, du poignard, ils utilisaient la « francisque », la « framée » et l’ »angon ». La première leur servait à commencer le combat ; c’était une hache à manche court, qu’ils jetaient sur l’ennemi en visant la figure. La framée était une lance en bois terminée par une pointe plate en fer. Quant à l’angon, javelot de fer dont la pointe était munie de crochets afin qu’elle pût s’attacher solidement, tantôt ils le lançaient au bout d’une corde et essayaient de tirer à eux celui qu’ils avaient atteint, tantôt, quand ils combattaient de près, ils le fichaient dans le bouclier de l’adversaire et, pesant de tout leur poids sur le bout qui pendait, ils forçaient l’ennemi à se découvrir et à s’offrir sans défense à leurs coups. »

Grégoire de Tours, 576.