[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web]

Les guerres de Religion. Un épisode de 1562


 " Or il y avait un village, à deux lieues d'Estillac, qui se nomme Saint-Médard, dont la plus grande partie est au sieur de Rouillac. Quatre ou cinq jours avant que j'y allasse, les Huguenots de sa terre s'étaient élevés contre lui parce qu'il voulait les empêcher de rompre l'église et prendre les calices. Déjà commençait la guerre contre la noblesse dont les principaux auteurs étaient Verdier et d'autres avocats. Un gentilhomme m'avait écrit que comme il leur reprochait qu'ils agissaient mal et le roy trouverait cela méchant, ils répondirent : " Quel roi ? nous sommes les rois ; celui-là que vous dites est un petit reyot de merde ; nous lui donnerons les verges, et lui donnerons un métier pour lui faire apprendre à gagner sa vie comme les autres. " Ce n'était pas seulement là qu'ils tenaient ce langage, mais c'était partout. Un capitaine les attrapa et les amena prisonniers. J'avais les deux bourreaux derrière moi, bien équipés de leurs armes. Je sautai au collet de ce Verdier et lui dis " O méchant paillard, as-tu bien osé souiller ta méchante langue contre la majesté de ton roi ". Il me répondit " Ha ! monsieur, à pécheur miséricorde ". Je le poussai rudement en terre et dis au bourreau " Frappe, vilain ". "
Blaise de Montluc (1502-1577), maréchal de France. Texte écrit en 1570-1571.