Les cartes d'alimentation

Dans un très gros portefeuille, la mère de famille range, côte à côte, les cartes de vêtements et d'articles textiles, les cartes de tabac, de jardinage, de vin, les bonds d'achat pour une veste de travail ou une culotte de bains, les coupons permettant l'acquisition d'une paire de chaussures et de produits détersifs, les tickets pour les articles de ménage en fer et les articles d'écolier.
Il faut se tenir au courant des " déblocages " annoncés par la presse ou l'épicier, tenir à jour ses inscriptions, deviner l'heure à laquelle commencera la queue favorable, surveiller le compteur à gaz et le compteur d'électricité, marchander une fausse carte de pain moins chère qu'une vraie, mais plus difficile à " faire passer ". Voici quelles sont les catégories de rationnaires :
E : enfants âgés de moins de 3 ans.
J1: enfants âgés de 3 à 6ans.
J2 : enfants âgés de 6à13ans.
J3 : adolescents de 13 à 21 ans.
A : consommateurs de 21 à 70 ans, ne se livrant pas à des travaux donnant droit aux catégories T ou C.
T : travailleurs de force. La carte T donne droite à des suppléments de pain, de viande, de vin.
C : consommateurs de plus de 21 ans se livrant à des travaux agricoles.
V : consommateurs de plus de 70ans.
                    
D'après H.Amouroux, la vie des français sous l'occupation, fayard.