César décrit Alésia et les travaux du siège



 « La ville proprement dite était au sommet d’une colline, à une grande altitude, en sorte qu’on voyait bien qu’il était impossible de la prendre autrement que par un siège (…).

Les camps [romains] avaient été placés aux endroits convenables, et on avait construit en bonne place vingt-trois postes fortifiés… »

D’après Jules César, La Guerre des Gaules