[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet]

Le retour de la famille royale (juin 1791)


 « La voiture du roi paraissait comme au milieu d’une forêt de baïonnettes. Des ordres sévères avaient été donnés pour que le roi rencontrât partout sur son passage un silence morne et lugubre. La garde nationale avait le fusil, renversé, comme un jour de deuil. Le peuple qui était derrière restait muet, le chapeau sur la tête. On avait affiché dans plusieurs endroits : « Celui qui applaudira le roi aura des coups de bâton ; celui qui l’insultera sera pendu. » Mais à l’approche du château des Tuileries, les injures et les menaces les plus atroces retentirent de toutes parts. La reine surtout parut être l’objet de la fureur populaire. »

D’après Fontanges, fin du XVIIIè siècle.