[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet]

Le Code civil

 « Les lois ne peuvent être obligatoires si elles sont inconnues, c’est pourquoi nous nous sommes occupés de les rassembler et de les publier. Nous avons déterminé les différents effets des lois. Elles permettent ou elles défendent ; elles ordonnent, elles corrigent, elles punissent ou elles récompensent. Elles sont obligatoires pour tous ceux qui vivent dans notre pays ; les étrangers même, durant tout le temps qu’ils sont dans le pays, doivent obéir à la loi. Ce qui n’est pas contraire à la loi est permis. Mais ce qui est conforme à la loi n’est pas toujours honnête, car les lois s’occupent plus du bien de la société que de la perfection morale de l’homme. »

D’après Portalis, Discours de présentation du Code civil à l’Assemblée nationale, 1804. 

Extraits du Code civil

« Art. 213 – Le mari doit protection à sa femme, la femme obéissance à son mari.

Art. 371 - L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère.

Art. 373 - Il reste sous leur autorité jusqu’à sa majorité ou son émancipation.

Art. 374 – L’enfant ne peut quitter la maison paternelle sans la permission de son père, si ce n’est pour enrôlement volontaire, après l’âge de dix-huit ans révolus.

Art. 375 – Le père qui aura des sujets de mécontentement très graves sur la conduite d’un enfant, aura les moyens de correction suivants.

Art. 376 – Si l’enfant est âgé de moins de seize ans commencés, le père pourra le faire détenir pendant un temps qui ne pourra excéder un mois […]. »

Napoléon juge le Code civil

 « Ma gloire n’est pas d’avoir gagné quarante batailles. Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires : ce qu’on n’effacera pas, c’est mon Code civil. »

Napoléon