[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet]

La fonderie de Montcenis au Creusot à la fin du XVIIIè siècle


 « L’établissement de Montcenis est composé de quatre hauts fourneaux, de deux grosses forges et ateliers pour la fabrication des machines à feu. Il n’emploie pas d’autre combustible que le charbon de terre… Les machines à feu qui font mouvoir les soufflets, les marteaux, suppléent au cours d’eau dont se servent les autres forges du royaume. On évite ainsi tous les chômages [arrêts de travail] qui résultent, dans les forges à cours d’eau, des gelées, des débordements et des sécheresses ; et la manufacture travaillant toujours gagne toujours. »

Extrait du rapport de De Wendel à la fin du XVIIIè siècle.