[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet]

Un court récit de la bataille de Marignan


 " Plus téméraire encore, le chevalier Bayard se retrouve au milieu des ennemis, son cheval tué sous lui. Promptement, il se dévêt des éléments les plus encombrants de son armure et regagne les rangs français à pied, et même " à quatre beaux pieds " (à quatre pattes). Ayant rejoint les siens, Bayard récupère un cheval, une armure complète, et repart à la charge !
On ferraille toujours à onze heures du soir, au seul clair de lune. Cela occasionne d'étranges méprises. Ainsi le roi, qui croyait rallier ses hommbes, tombe sur l'adversaire. " Ils me jetèrent six cents piques au nez, pour me faire voir qui ils étaient ", raconte le roi, qui parvient à se dégager. Finalement, le combat s'avérant impossible, chacun se retire sur ses positions. Mais on reste armé, et c'est à cheval que François Ier et ses chevaliers passent une nuit courte et anxieuse. "
Chronique de Bayard.