[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site]


                 Les houillères du Creusot en 1867

L'exploitation porte sur une énorme couche qui atteint jusqu'à 50 mètres de profondeur. La couche a été atteinte au moyen d'un certain nombre de puits et exploitée en premier lieu par la méthode des éboulements, plus tard par un système de galeries et d'étages réguliers, successivement remblayés
Autour du puits règne un mouvement, une animation continue. Ici, les receveurs, les hommes du jour, déchargent les berlines pleines du noir charbon que le câble a remontées du fond du gouffre. Là, les femmes trient la houille, la séparent des schistes et du roc stérile, la classent en diverses catégories. Une partie du combustible est conduite par la locomotive vers un atelier de lavage spécial.

L Simonin, le Creusot et les mines de Saône et Loire 1867