[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web]

L’élevage et le commerce



 « Presque tous les Gaulois couchent sur la dure et prennent leur repas assis sur la paille. Ils se nourrissent de lait, de viandes diverses, mais surtout de porc, frais ou salé. Les porcs, élevés dehors, acquièrent une taille, une vigueur et une vitesse si grandes qu’il y a danger à s’en approcher quand on n’est pas connu. La grande quantité de bétail, surtout de moutons et de porcs, qu’ils possèdent explique comment ils peuvent approvisionner si abondamment […] de salaisons non seulement Rome, mais la plupart des autres marchés de l’Italie. »

Strabon, un géographe grec, 58 av. J.-C. / 21 ap. J.-C.


La moissonneuse


 « Dans les vastes domaines des Gaules, une énorme caisse garnie de dents est conduite sur deux roues à travers les moissons par un bœuf qui la pousse devant lui, les épis arrachés par les dents tombant à mesure dans le coffre. »

Pline, Histoire naturelle.