Contre la monarchie absolue

 « Aucun homme n’a reçu de la nature le droit de commander aux autres. La liberté est un présent du ciel. Le prince tient son autorité de ses sujets et cette autorité est limitée par les lois de la nature et de l’Etat. Le prince ne peut donc pas disposer de son pouvoir et de ses sujets sans le consentement de la nation. »

D’après Diderot, XVIIIè siècle.