[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet]

Dans toutes les rues, sur toutes les places, dans tous les squares, des milliers de pauvres gens furent égorgés. De malheureuses femmes, des petits enfants furent mis en pièces par des mitrailleuses. Durant quinze jours, le sang coula dans la seine par l'égout. Plusieurs centaines de communards étaient tombés entre les mains des soldats. L'officier donna l'ordre de fusiller tous les prisonniers qui avaient plus de quarante ans en disant : " Ils ont vu la révolution de 1848, ils n'en verront plus d'autres ! "

D'après G Lefrançois, ancien communard 1871