[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web]

Blanc ou rouge

Voici comment Agricol Perdiguier, fils d'un républicain, vécut le retour des royalistes en 1815 :
J'avais dix ans, ma mère me dit : " Agricol, viens que je te place une cocarde blanche à ton chapeau ; elle sera ta sauvegarde. " Me voilà donc paré d'une espèce de petit fromage rond. Je sors, je cours dans les rues ; Un royaliste me dit : " Petit brigand, bourgeon d'un terroriste de 1789, oses tu porter la cocarde blanche ? Ne sais tu pas que tu n'en es pas digne ? Que tu la déshonores. "
Aussitôt il me l'arrache et me donne des coups de pied et des soufflets ; Je m'enfuis en pleurant.
Bientôt, je rencontre un autre royaliste, grand et fort, comme le premier. " Brigand, tu vas sans cocarde ! Le blanc je le sais n'est pas ta couleur favorite ; tu le repousses ; tu nous braves. Eh bien, tiens, prends ce que je te donne ! " Et il m'accable de coups de poing et de coups de pied. Je me sauve à la maison. Battu pour avoir une cocarde, battu pour n'en avoir point !

D'après A Perdiguier, Mémoires d'un compagnon.