[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site]

La grande famine de 1033 en Bourgogne

« On essayait de fuir la mort en déracinant les arbres dans les forêts, en arrachant l’herbe dans les vallées, mais tout cela ne servait à rien. On vit alors, grâce aux tortures de la faim, reparaître ces atrocités si rares dans l’histoire : on vit des hommes se jeter sur la chair humaine. Beaucoup de gens pétrissaient, avec ce qu’il leur restait de farine ou de son, une terre blanche, pareille à de l’argile, et en faisaient des pains pour apaiser les tortures de la faim. Ces malheureux avaient la figure blême et décharnée… Il y avait trop de morts pour qu’on pût songer à les ensevelir. Des troupes de loups, qu’attirait l’odeur des cadavres, accouraient dévorer leur proie. »

D’après Raoul le Chauve, chroniqueur du Xiè siècle.